Black swan

Non de non ! Vous n’avez toujours pas pris le temps d’aller voir cette petite merveille ?

Réveillez votre cygne noir, confrontez vos rêves les plus grands à la dure réalité, lâchez-vous et surtout offrez à vos mirettes et esgourdes un moment de passion.

Une atmosphère magnifiquement dark apaisée par la sensibilité et la pureté du jeu de Natalie Portman. Ce rôle de danseuse étoile semble l’occasion rêvée de rechausser ses pointes. Nul doute n’est possible, cette grâce, Natalie la doit aux cours de danse qu’elle a pris durant toute son enfance. (Il faut dire qu’elle a à sa disposition un prof particulier : le chorégraphe français Benjamin Millepied qui n’est autre que son époux…)

Des heures de travail se font ressentir dans la réalisation parfaite des différents passages chorégraphiques.

Le film doit également son succés à Vincent Cassel qui accomplit avec brio le rôle de l’intransigeant metteur en scène du Lac des cygnes. Ce personnage ressemble aux bons coachs que vous avez peut être eu l’occasion de fréquenter lors votre jeunesse. Dur mais attachant, il obtiendra toujours plus de la danseuse en quête de réussite.

Fans du lac des cygnes, un petit bonus pour vous avec cette version à couper le souffle :

L’équipe de votre Radio préférée.

Bonnes vacances

 Petit veinard ! Soit tu es en seconde année, et tu vas enchainer aux joies du stage le plaisir des cours..

Ou alors, tu es en première année, et là tu as le droit à une semaine de vacances. Une semaine loin dupôle te semble insurmontable ? Alors, pour t’aider dans ton désarrois, voici une liste de choses que tu peux faire, afin de tuer le temps en attendant de revoir Tech de Co :

- Faire un tour au cinéma. En plus de t’amuser à voir d’excellents films, tu pourras faire le culturé auprès de tes amis à comparer les oeuvres (« Black Swan ? Je préférais Pi de Darren Aronofsky, il était beaucoup plus abouti ») et même pronostiquer sur les gagnants des Oscars.
Attention : l’abus de ce type de comportement est insupportable, à consommer avec modération.

- Faire un tour sur ton site préféré ! Bien sûr on a pensé à toi et même créé des catégories pour que tu ne t’ennuies pas.

- Sortir ? Bordeaux est une ville en mouvement, où tu surfes sur la wave des sorties marrantes. Si certains d’entre nous ont des plaisirs simples préfèreront s’amuser avec un simple tour à la Fabrick pour chopper des meufs-trop-bonnes, la radio a pensé à toi, qui réclame mieux qu’une virée au Pier6 et t’a fait une sélection des soirées où tu pourras t’amuser. Avec même un peu de chance, tu pourras y trouver ton équipe préférée. Qui sait, ils te signeront même des autographes ? Va donc faire un tour ici, , ou peut être ici.

- Retourner dans ton bled. Attention, cette option n’est disponible uniquement si tu viens de (rayer les mentions inutiles) Dordogne / Landes / Pays Basque / Haute Garonne / Autre. En effet, pourquoi rester tout seul dans son coin à Bordeaux quand vous pouvez follement vous amuser à Préchacq-les-Bains ! Tu pourras même envoyer des cartes postales à tes pauvres amis bordelais. Ca les rendra jaloux.

- Faire ton Mémoire / Rapport de stage. L’une des devises de Tech de Co (en plus de l’autre), c’est de s’avancer sur son travail. Il paraît complètement impensable de finir un rendu la veille et de l’imprimer à 13h30 quand il faut le rendre à 14h. Alors pourquoi perdre son temps avec toutes ces sorties futiles, quand on peut faire son rapport en avance ? En plus, tu pourras même te moquer de tes camarades qui le feront au dernier moment (si malheureusement ça existe).

- Se reposer ? En effet, la vie est fatigante. On est jeune et puis le matin on se lève à 7h pour être en cours à 8h. C’est dur et des fois on profite des vacances pour dormir tous les jours. Voilà pourquoi le vendredi soir des vacances, tous les profils Facebook de tes amis affichent « Au Lit Days ».

- Faire un tour sur cette page et cliquer sur le bouton « Like ». Je sais, cela ne dure que quelques secondes à peine, mais en plus d’aider une pauvre asso étudiante, cela te donnera une personnalité. Les filles aiment les gens qui ont du caractère, alors fais-le.

Et n’oubliez pas, L’habit ne fait pas le moine !

L’équipe de votre Radio préférée…

P.S. : QUOI ? Tu n’as toujours pas liké ? Mais qu’est-ce que tu attends ? Allez zou.

Cinétudiant : Largo Winch II

Et oui, vous ne rêvez pas, avec l’aide de votre génial Gala Hermès, votre radio préférée a pu voir en avant première Largo Winch 2, grâce à l’UGC Ciné Cité et Cinétudiant. On a même pu vous faire un petit compte rendu.

Dans la vie j’envie certaines personnes : Marc Zuckerberg, les gens qui peuvent manger tout en restant minces, puis les gens qui n’ont jamais lu un tome de Largo Winch.

Du sexe, de l’action, et des complots. Pas grand chose de différent avec un James Bond vous allez me dire, si l’on ne compte pas les gadgets. Si, Jean Van Hamme. Pour ceux qui ne connaissent pas, Jean Van Hamme (à bien sûr ne pas confondre avec Jean-Claude Van Damme) est un pilier de la bande dessinée franco-belge. Scénariste de profession, il vous transformerait n’importe quelle histoire banale en aventure pleine de rebondissements et de complots en tout genre. N’hésitez pas à jeter un oeil à ses deux autres séries Best-seller, XIII et Thorgal !

Largo Winch est orphelin. Son père adoptif, Nerio Winch meurt (dans bien sûr des conditions douteuses) et le petit Largo hérite d’un empire de plusieurs dizaines de milliards de dollars. Cependant, plein de méchants-pas-cool ne le voient pas de cet oeil et organisent des plans tout aussi machiavéliques que les autres pour s’emparer de l’empire.

Ce genre de scénario à succès n’avait qu’un court répit avant d’être adapté au cinéma. Ce fut le cas en 2008, avec une adaptation par Jérome Salle, avec Tomer Sisley jouant le rôle du jeune milliardaire. Si ce premier film fut un succès commercial, certains puristes de la série ont trouvé quelques défauts :
- Les bandes dessinées de la série ont un scénario en béton armé qui laisserait en haleine n’importe quel fan de film du genre. POURQUOI a-t-il été altéré ? C’est comme si on prenait les 4 premiers tomes, on les mélangeait, et sortait des éléments aléatoires. Inacceptable.
- Le jeu d’acteur est assez mauvais dans l’ensemble.
- Je veux bien croire que le français soit une langue importante, mais de là à faire en sorte que dans une prison perdue au fin fond du Brésil le gardien lambda parle un français irréprochable, il y a des limites.

Malgré ces détails troublants, le film remplit sa fonction, qui est de divertir. Un film du dimanche soir de TF1 des plus banal en bref. Dommage de troubler la notoriété de la série avec. Mieux encore, il y aura une suite…

Propulsé à la tête du Groupe W après le décès de son père adoptif, Largo Winch décide à la surprise générale, de le mettre en vente afin de créer une ambitieuse fondation humanitaire. Mais le jour de la signature, il se retrouve accusé de crimes contre l’humanité par un mystérieux témoin. Pour prouver son innocence, Largo devra retourner sur les traces de sa vie passée, au coeur de la jungle birmane.

Tout le monde le sait, les suites sont rarement meilleures, le film part donc avec une certaine longueur de retard. MAIS, force est de constater que le tout fut une bonne surprise. Une meilleure crédibilité au niveau des dialogues déjà, avec un film trilingue. Enfin le villageois dans sa campagne birmane parlera désormais le birman. Même si le jeu d’acteur reste encore dans l’ensemble mauvais, la belle Sharon Stone viendra relever le niveau. On dira ce que l’on voudra, mais si Hollywood est la capitale mondiale du cinéma, ce n’est pas pour rien. Le film est encore une libre adaptation de la série Largo Winch, avec un scénario encore inventé. En ce qui concerne les personnages, on notera l’arrivée de Simon Ovronnaz, meilleur ami de Largo dans la bande dessinée, et toujours Gauthier, ce majordome vraiment attachant. En prime, une excellente scène de baston par 6000m d’altitude nous montre que Jérome Salle peut nous proposer de l’action que même James Bond n’a pas pas eu encore l’idée de faire.

Au final, Largo Winch 2 est une bonne surprise, mais reste dans la catégorie « Film de dimanche soir à regarder quand le cerveau est débranché ». Un jour verra-t-on une adaptation digne du travail de Van Hamme ?

Votre radio préférée tient à remercier particulièrement l’UGC Ciné Cité pour organiser Cinétudiant, et bien sûr le Gala Hermès pour les places.

À bientôt pour de nouvelles aventure !

L’équipe de votre Radio préférée…