ArticlesÉvenements culturelsNon classé

Rencontre avec Jake Adelstein

Dans le cadre du projet tuteuré « Auteurs à TC Bordeaux », nous avons eu l’honneur de recevoir Jake Adelstein à l’IUT Techniques de Commercialisation le Vendredi 6 Octobre.

Durant une conférence d’une heure et demi, nous avons pu en apprendre plus sur sa vie, ses motivations ainsi que ses projets.

Qui est Jake Adelstein ?

Originaire du Missouri, Jake Adelstein part étudier au Japon à ses 19 ans. A 24 ans, Il sera le premier étranger à intégrer le Yomiuri Shinbun, le quotidien le plus lu au monde (15 millions d’exemplaires distribués par jour), il y restera 12 ans en tant que rédacteur. Il intègre ensuite la police et se retrouve à enquêter sur les Yakuzas, un groupe de crime organisé, ne manquant pas de publier ses découvertes. Cette double vie ne sera pas sans danger ; sa famille fut rapatriée aux Etats Unis après avoir reçu des menaces de mort à la suite de la publication d’articles. C’est en 2009 que son livre Tokyo Vice est publié, afin de raconter son histoire.

Pendant 10 ans, Jake Adelstein a réussi à vivre parmis les Yakuzas. Il sera amené à enquêter sur une figure importante des Yakuzas : Tadamasa Goto, sur lequel il sort en 2008 un article avec des informations ultra confidentielles. (lien de l’article : http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2008/05/09/AR2008050902544.html)

Comment reconnaitre un yakuza ?

La tradition est qu’un yakuza se fait amputer le petit doigt après avoir commis une faute, cela les rend reconnaissables. Sinon, il y a évidemment les tatouages; il faut savoir qu’au japon la population n’est que très peu tatouée.

« Vous supprimez cet article, ou c’est vous qu’on supprime. » Derrière la fumée de sa cigarette, Jake n’est pas vraiment en position de négocier. Premier journaliste occidental à travailler pour le quotidien japonais Yomiuri Shinbun, il court après les bons sujets. […] » Procurez vous son bouquin : https://www.mollat.com/livres/7760/jake-adelstein-tokyo-vice

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 6 = trois